Coaching linguistique

Beaucoup d'apprenants adultes abordent les langues avec nervosité. Ils pensent qu'ils sont trop vieux pour apprendre. Leur expérience de l'école les a conduits à se focaliser davantage sur ce qu'ils ne peuvent pas faire ou ce qu'ils pensent qu'ils font «mal».

Les méthodes traditionnelles d'enseignement des langues mettent souvent les étudiants sur le grill. En conséquence, l'utilisation de la langue cible peut se révéler source de fébrilité. La pression supplémentaire de l'examen ou des situations de travail les amène souvent à se raidir et à oublier ce qu'ils savent.

D'autres clients ont le sentiment qu'ils atteignent un certain niveau dans la langue qu'ils veulent apprendre, puis qu'ils stagnent. Il leur est difficile d'identifier les meilleurs stratégies à mettre en place pour progresser à nouveau. Ils peuvent se sentir démotivés parce que les stratégies choisies par le professeur ne fonctionnent pas pour eux.

Le coaching linguistique permet aux clients d'apprendre et de pratiquer la langue cible d'une manière plus naturelle et plus intuitive, en prenant en compte leurs motivations et leurs buts individuels, leurs styles d'apprentissage préférés et leurs emplois du temps journaliers. Il leur permet également de reconnaître les situations sous pression et de réagir de manière efficace et détendue. Ils peuvent alors s'exprimer de façon optimale dans la langue choisie.

Le coaching linguistique renforce la confiance des élèves dans leur capacité à apprendre et à faire des progrès réels dans leur langue cible. Le client est maître de son propre apprentissage. Il trouve alors la motivation d'apprendre, de s'améliorer et de continuer à apprendre !

clarelanguage utilise la méthode Neurolanguage Coaching®1 pour être certain que chaque client se voie offert un coaching linguistique véritablement adapté à ses besoins, structuré pour assurer le progrès et conçu de manière à mettre l'autonomie de l'apprenant au coeur du processus.



1Neurolanguage Coach® et Neurolanguage Coaching® sont des marques déposées américaines et européennes au nom de Rachel Marie Paling.